Poésie : un atelier d’écriture à Lomé sur les rumeurs urbaines

Un atelier d’écriture poétique a été organisé par les Editions Awoudy du 19 au 21 juillet dernier à Lomé (Togo). « Rumeurs urbaines et expériences personnelles » est le thème de cet atelier de poésie qui a réuni des passionnés de belles lettres au Centre culturel Hakuna Mata dans la capitale togolaise.

Animé par Anas Atakora, écrivain et poète togolais, chargé de cours à l’Université St Francis Xavier au Canada, cette rencontre a permis aux participants de revisiter les techniques de l’écriture poétique.

« Taches d’encre »

Selon Mawusé Heka, directeur des Editions Awoudy, les travaux de cet atelier de poésie devront déboucher sur la publication d’une anthologie sous le titre « Taches d’encre ». A l’issue de cet atelier, les participants ont eu une rencontre d’échanges sur la poésie et, de façon générale, sur la littérature, notamment les défis à relever pour une véritable éclosion d’une littérature togolaise dans ce monde globalisé.

Le manque d’une véritable critique littéraire dans le pays a été identifié comme un écueil à cette littérature qui compte pourtant de nombreux talents. D’où la nécessité pour les universitaires d’orienter les étudiants vers des mémoires et des thèses sur les œuvres littéraires togolaises, mais aussi d’inciter ces jeunes diplômés à s’investir dans la critique littéraire qui constitue une opportunité professionnelle prolifique.

A cette rencontre, les initiatives de promotion de la littérature et de la lecture ont été saluées comme la bibliothèque mobile de l’association Communication et Développement Intégral (CDI), la Nuit des Auteurs initiée par les Editions Awoudy, les festivals et les foires du livre, etc.

Charles Ayetan

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *